Quand la fast-fashion fabrique des milliers de pièces par modèle, avec parfois la destruction du neuf, nous fabriquons un maximum de 50. L’assurance d’une originalité quasi exclusive.

 

Notre style est totalement personnel à l’inverse des grandes enseignes standardisées par quelques bureaux de styles et tendances, ou certains prix sont sidérants ; (que reste t’il à l’ouvrier-ère qui confectionne …)

 

Les marques quant à elles ont généralement des produits stylés et de qualités avec toutefois des prix élevés pour beaucoup. Ou Il serait intéressant de connaître la part du produit lui-même.

 

Nous intégrons un nouveau modèle naissant : Producteur – consommateur Ou l’essentiel de la valeur est la matière et le temps de travail sur le vêtement.

 

La valeur ajoutée représente ici la rémunération du travail de chacun-ne.

Le prix juste ne justifie alors pas de réductions. (ce principe qui fait adage dans le prêt à porter n’est-il pas une dissimulation, et le consommateur qui paie le prix fort trompé)